Partenaire du réseau Soluty
09 70 14 76 19 Interventions dans les Bouches-du-Rhône (13)
Note moyenne des avis : 4.9/5 (116 votes)

Besoin d'un traitement anti cafards à Carnoux-en-Provence ?

appelez nous 7/7

09 70 14 76 19

ou être rappelé

Entreprise désinsectisation cafards à Carnoux-en-Provence (13470)

Les cafards font partie des insectes les plus détestés, et ceci, pour plusieurs raisons. Ils ont tendance à s’incruster partout, à salir, et comme de vrais omnivores, à tout grignoter. Les dégâts que peuvent causer ces bêtes deviennent rapidement incontrôlables surtout lorsqu'elles forment une colonie dans votre maison à Carnoux-en-Provence. La plupart du temps, on se contente d’en tuer un ou deux, mais le véritable problème avec le cafard, c'est que la présence d'un seul signale une infestation probable ou déjà effective de votre domicile.

Beaucoup aiment utiliser des recettes de grand-mère dans l’espoir d’en finir définitivement avec ces insectes, mais l’inconvénient, c’est qu’ils sont extrêmement résistants. D’ailleurs, toutes les recettes ne fonctionnent pas contre ces bestioles et il vaut mieux avoir recours à des professionnels de la désinsectisation comme nous, pour vous en débarrasser. Avec toutes nos années d’expérience, nous savons comment nous y prendre avec ces insectes et comment les déloger de chez vous.

Un cafard mort sur le dos

S'offrir les services d'un désinsectiseur à Carnoux-en-Provence n’est pas seulement une nécessité hygiénique, mais aussi une nécessité sanitaire parce que les cafards transportent avec eux des milliers de bactéries et certains sont capables de vous rendre très malades, vous et votre famille. Votre meilleur atout serait donc de contacter notre entreprise à Carnoux-en-Provence pour une désinsectisation. Cependant, il faudrait avant tout prendre connaissance de cet article qui vous aidera à savoir à quoi vous avez affaire.

Un aperçu scientifique des blattes et cafards

Le mot cafard n’est que l’appellation populaire de cet insecte. Dans le milieu scientifique, il est beaucoup plus connu sous le nom de la blatte. Ils sont plus précisément, du règne Animalia, de l’embranchement des Arthropoda, sous-embranchement Hexapoda, de la classe Insecta, du super-ordre des Dictyoptera et de l’ordre des blattoptères ou encore Blattodea. Ces animaux appartiennent à la même famille que les termites c’est-à-dire des blattoptères. Toutefois aujourd'hui, les termites ont tendance à être classés dans la catégorie des Isoptera. Ce qui néanmoins fait converger les scientifiques, c’est leur appartenance à un ancêtre commun provenant de la préhistoire. En ce qui concerne les blattes, ils sont plus vulgairement appelés cafards ou cancrelat sur le vieux continent.

Au Canada, il est plus courant de les appeler coquerelle et aux Antilles, c’est le terme ravet, qui est le plus utilisé. Sans ambages, on les considère comme des animaux nuisibles. Pour cause, ils n’ont pas bonne presse au vu des mœurs bien peu appréciées de certaines de leurs sous-espèces. Il existe sur cette planète pas moins de six mille espèces de blattes. Dispersés dans le monde entier, les cafards se différencient par leurs couleurs, leurs formes ou encore leurs tailles. La terre les abrite depuis près de 355 millions d’années, preuve qu’ils sont très résistants et tenaces. Sur la multitude d’espèces découvertes, bien moins de 1% parmi elles ont développé des interactions avec l’homme et sont appelées indésirables. En fait, il n’existe réellement que 25 voire 30 espèces qui causent le plus souvent des problèmes. Dans ce lot, la moitié peut être considérée comme occasionnellement problématique. Ces derniers qui sont vraiment nuisibles sont appelés synanthrope et ce sont eux que vous retrouvez toujours dans votre cuisine à se balader sur vos ustensiles et sur votre nourriture. Pour survivre, ils se nourrissent des déchets humains. Voilà pourquoi pour votre paix, il vaut mieux nous laisser nous en occuper le plus tôt possible.

Caractéristiques morphologiques des blattes ou cafards à Carnoux-en-Provence

Pour tout vous dire, ce sont des animaux, qui peuvent atteindre 100 mm pour les individus les plus gros de leur espèce. Si on prend en exemple le cafard Macropanesthia rhinocéros d’Australie, ou encore le Gromphadorhina portentosa de Madagascar, leurs tailles, peuvent facilement atteindre les 9 centimètres de long. La tête des cafards ou blattes en général, comprend de fines et longues antennes lui permettant de détecter assez rapidement les sources de nourriture. Ensuite, on note de grands yeux qui les dirigent assez bien pour fuir les coups destinés à les tuer. Leurs mandibules sont essentiellement formées pour broyer et sont situées à l’avant de leur tête. Au niveau du thorax, on retrouve deux paires d’ailes qui sont communes à la plupart des espèces et il en a qui les utilisent très rapidement pour aller d’un endroit à un autre dans votre maison. Cela les rend très embêtants et plus difficiles à atteindre.

Gros plan sur un cafard

Certes, vous rencontrerez des espèces qui sont dépourvues d’ailes ou dont les ailes sont bien trop petites pour qu’ils s’envolent. En ce qui concerne les espèces ailées, leurs ailes antérieures sont très coriaces et opaques. On les appelle tégmines et ont pour rôle de protéger les ailes postérieures qui elles sont plutôt délicates et transparentes. Tout leur thorax quant est recouvert par le pronotum. De forme ovale, le corps est aplati dorso-ventralement et leur abdomen possède tout au moins 10 segments. À l’extrémité de cet abdomen se trouvent les cerques qui ne sont rien d’autre que des appendices sensoriels. Pour finir cette description des cafards, ils sont pour la plupart bruns ou noirs, mais on en trouve qui ont sur leur corps des motifs ou encore des couleurs plus vives. Ces insectes sont très réputés pour leur agilité et vous aurez bien du mal à vous en débarrasser si vous ne faites pas appel à des professionnels en désinsectisation à Carnoux-en-Provence.

Comment se reproduisent les cafards à Carnoux-en-Provence ?

Les cafards se reproduisent et se développent très rapidement. Tout cela se passe en trois étapes à savoir. L’état d’œuf, puis vient le stade où ils deviennent des nymphes et enfin ils mûrissent et atteignent l’âge adulte. Si vous tombez sur des cafards entre l’état de nymphe et celui d’âge adulte, vous remarquerez que leur taille diffère un peu, car la nymphe est plus petite et possède des ailes peu développées. De plus, il est commun que leur coloration soit plus différente de celle des cafards adultes. Quel que soit l’état dans lequel ils se trouvent quand vous en trouvez chez vous, le mieux est de s’en débarrasser ou au mieux de nous prévenir pour que nous puissions les exterminer.

Il n’est pas conseillé d’en laisser traîner chez soi, car une femelle blatte peut pondre des dizaines d’œufs en une seule ponte. En effet, le cafard se reproduit en pondant des ensembles d’œufs appelés oothèques. Avec des espèces comme Gromphadorhina portensa, une oothèque peut comprendre entre 12 à 25 œufs. Cela est déjà beaucoup trop pour votre maison. Mais si vous avez plutôt affaire à une blatte germanique, qui peut pondre en moyenne 3 à 6 oothèques quand elle est fécondée, le problème est encore plus prononcé. Ses oothèques peuvent contenir jusqu'à 50 œufs. Autant vous dire que leur éradication avec des recettes de grand-mère à ce stade ne sera certainement pas efficace. Les femelles pondent dans des crevasses ou autres endroits qui cachent leurs œufs ou encore les portent en elles jusqu’à ce que les œufs éclosent.

Des oeufs de cafard

Où vivent les cafards et que mangent-ils à Carnoux-en-Provence ?

Les blattes trouvent le moyen de vivre n’importe où. C'est la raison pour laquelle on les retrouve disséminés sur toute la surface de la terre. Cependant, quand ils sont chez vous, ils peuvent se dissimuler partout. Toutefois, on les retrouve plus dans les zones tropicales et subtropicales. Ils préfèrent de loin vivre dans les endroits humides et obscurs. Tous ces éléments participent à la répulsion qu’on ressent à leur égard. Par ailleurs, les plus nuisibles parmi les espèces de cafards s’adaptent très facilement à différents types d’habitats, se reproduisent très vite et colonisent tout. Au lieu d’attendre que tout cela arrive, il vaut mieux, prendre les devants et avoir recours à nos services pour faire désinfecter votre habitat à Carnoux-en-Provence.

Quant à pourquoi ils aiment rester dans les maisons c’est bien à cause de la multitude et de la diversité de nourriture auxquelles ils ont accès. Outre la chaleur que dégage chaque maison, ils ont accès aux meilleures conditions pour se reproduire. Les blattes peuvent manger à volonté. Ce sont en fait des insectes charognards. Ils se nourrissent absolument de tout. En l’absence de nourriture, ils se rabattent sur des objets non comestibles et dans le pire des cas deviennent cannibales. Ils s’entre-tuent, ou se nourrissent même de leurs propres larves. Les blattes ont une préférence pour les sucres, les féculents, les cheveux, les protéines, les matières en décomposition et même pour les livres. Ce sont des animaux très dangereux dont nos professionnels seraient heureux de vous débarrasser.

Pourquoi traiter les cafards d’espèces nuisibles ?

Environ 5 espèces de cafards au nombre des 1% qui ont des interactions avec l’humain sont à l’échelle mondiale considérés comme des insectes nuisibles. Au premier rang, on compte la Blattodea germanica cataloguée comme la plus nuisible. Elle est suivie par la blatte orientale Blatta orientalis en langage scientifique, puis de la blatte américaine dont le nom scientifique est Periplaneta americana et enfin de la blatte à bande brune encore appelée Supella longipalpa. L’agglomération de plusieurs individus dans un habitat dégage une odeur nauséabonde et le pire c’est bien que les cafards sont porteurs de plusieurs microbes dangereux pour l’homme. De plus, ils sont capables de provoquer des allergies assez violentes chez l’être humain et même chez vos animaux domestiques. Pour éviter tous ces désagréments, le mieux serait de prendre les précautions qui s’imposent et au-delà des recettes de grand-mère, utiliser la manière radicale que nous vous proposerons en fonction du degré d'infestation dans votre maison. Un des signes les plus probants de leur présence chez vous, c’est la présence en abondance de leurs excréments un peu partout et de l'odeur désagréable et persistante qu’ils secrètent. L’inconvénient de cette odeur, c’est que plus elle est forte à un endroit, plus, elle est susceptible d'attirer beaucoup d’autres blattes. Surtout, n’attendez pas de vous faire envahir avant de réagir ou si c’est déjà le cas contactez-nous immédiatement et nous agirons.

Comment se débarrasser des cafards à Carnoux-en-Provence ?

Les cafards sont résistants et le fait qu’ils aient pu traverser 355 millions d’années est une preuve de leur ténacité et de leur capacité d’adaptation. Chaque nouvelle génération de cafards qui vient au monde, devient plus forte et devient moins vulnérable aux différents moyens ou poisons que l’homme utilise pour se débarrasser d'eux. Il faut donc trouver des moyens toujours plus appropriés pour les éradiquer de la maison.

L’efficacité des recettes de grand-mère

Il ne s’agit surtout pas de mépriser ou de dénigrer les recettes anciennes qui se transmettent et qui servent à éloigner les blattes de nos habits, livres ou collections de timbres postes. Bon nombre de ces recettes fonctionnent toujours et donnent un répit quant à l’installation de ces nuisibles chez vous. Par exemple, l’huile essentielle de lavande émet une odeur qui révulse naturellement les cafards. On conseille aussi de les piéger dans un vase à l’intérieur verni avec pour appât de la nourriture. Ou encore de mélanger du sucre et du bicarbonate pour les tuer. Le sucre les attirerait et le bicarbonate ingéré les neutralise. De manière exhaustive, ce sont les moyens les plus simples que tout le monde utilise pour se prévenir des cafards.

L’inconvénient, c’est bien que ces moyens ne vous garantissent pas la réussite encore moins la certitude de les éloigner pour de bon. La propreté est l’un des premiers moyens de maintenir les blattes loin de votre maison et de vos affaires. Toutefois, ces animaux sont capables de survivre en ne mangeant que la colle derrière les timbres postes ou même sans nourriture du tout pendant plus d’un mois tout en se reproduisant. À ce rythme les recettes de grand-mère ne feront plus l'affaire et ils finiront certainement par trouver un moyen de se nourrir et de s’installer. Le mieux à faire alors, c’est d’utiliser la manière forte en nous laissant nous en occuper pour vous.

Les moyens de désinfestation chimique

On fabrique de nos jours bon nombre d’appâts à l’hydraméthylnone ou encore au fipronil en gel. Vous en trouverez aussi à la poudre d’acide borique et tous sont toxiques pour les cafards. D’autres insecticides sont plus appropriés si vous cherchez à détruire les œufs en même temps que les adultes. Les antiparasitaires au deltaméthrine ou pyréthrine font également de vraies merveilles. Vous pouvez aussi utiliser de la terre de diatomée provenant d’algues unicellulaires pour lutter contre les cafards.

Impact de la proximité avec des cafards à Carnoux-en-Provence

On rencontre bon nombre de personnes, qui ont une sainte peur des cafards et avec raison, ils s’infiltrent partout. Ils sont aussi à l’origine de nombreux cas d’allergies se manifestant par des éruptions cutanées, ou des problèmes respiratoires. Ces cas sont les plus souvent remarqués quand ils ont déjà infesté la maison. Les crises d’allergies peuvent être vraiment violentes et nécessiter que vous appeliez les urgences. Autres affections dues aux cafards et qui nécessitent souvent l’apport médical, c’est bien leur nature à trimballer avec eux des agents pathogènes nocifs à l’homme. Pour les transmettre, il leur suffit de rentrer en contact avec de la nourriture ou d’en laisser dans l’assiette. Résultat, vous vous retrouvez avec des infections intestinales, une gastro ou de la diarrhée.

Nombre de ces agents pathogènes qu’ils transportent sont soit des parasites, des bactéries, des champignons ou des virus. Parmi les bactéries les plus dangereuses, on peut noter l’Escherichia coli, la Pseudomonas aeruginosa, la Klebsiella pneumoniae et plusieurs espèces de Salmonella ou encore de Staphylococcus. Pour les champignons on a : l’Aspergillus fumigatus, ou l’Herpomyces ectobiae.

Après toutes ces informations à digérer, il est normal que vous ayez mille et une questions à poser. Il n’est pas évident que nous les devinions tous, mais nous pouvons essayer de répondre à quelques-unes.

Foire aux questions

Comment savoir si ma maison est infestée par les cafards ?

Le plus évident, c’est leurs allées et venues à votre nez et à votre barbe. Vous en trouverez beaucoup, un peu partout, mais c’est surtout leurs excréments qui doivent le plus vous alerter. De plus si vous trouvez, les restes de leurs œufs, prenez garde, car vous n'êtes plus à l'abri. Tâchez de garder votre maison dans une bonne odeur et elle saura éloigner les blattes.

Pourquoi j'ai des cafards chez moi ?

Il suffit qu’un peu de nourriture traîne chez vous ou que des miettes aient glissé sous les tapis pour qu’ils se sentent invités. Ils traquent toute sorte d’aliments. Pour ne pas souffrir de leur présence, la meilleure chose à faire, c’est de maintenir votre maisonnée dans une propreté irréprochable ou tout du moins l’essayer. Les cafards n’aiment pas la propreté.

Comment me débarrasser des cafards à Carnoux-en-Provence ?

Nous l’avons dit plus haut, les manières fortes sont les plus efficaces. Avec les recettes de grand-mère, vous aurez un temps de répit, mais avec leur incroyable capacité de survie, ils sont plus à même de se cacher et de revenir en nombre. Ils se reproduiront et quand vous vous en rendrez compte, il sera trop tard. Le mieux à faire, c'est de contacter notre société à Carnoux-en-Provence pour désinsectiser en profondeur votre maison grâce à nos professionnels aguerris.

4.9 / 5 (116 votes)
Entreprise désinsectisation cafards dans les Bouches-du-Rhône